Paramètres d’importation de fichiers

.XLIFF 1.2 et 2.0 - Format de fichier d'échange de localisation (TMS) XML

Le contenu est traduit de l’anglais par Phrase Language AI.

Le contenu des balises du fichier source peut être visualisé dans l'éditeur en cliquant sur Développer les balises dans le menu Outil et modifié en cliquant sur F2.

Astuce

Si le contenu XLIFF contient une balise HTML, sélectionnez Drupal/Wordpress XLIFF comme type de fichier lors de la création de la tâche ou du modèle de projet.

Types de fichiers

  • .XLF

  • .XLIFF

  • 2.0 Seulement

    Fichiers avec l'en-tête de fichier <xliff version="2.0">

Options d'importation

  • Analyser les messages ICU

    Les messages ICU sont automatiquement convertis en balises. Les fichiers contenant des messages ICU ne peuvent contenir aucun élément interne.

  • Importer <note>

    Les données de l'élément <note> seront affichées dans la fenêtre Contexte.

    Seule une <note> dans une <unité> est prise en charge (selon les normes XLIFF 2.0).

  • Enregistrer les segments confirmés dans la MT lors de l'importation

    Les segments importés comme Confirmés sont enregistrés dans la mémoire de traduction du projet en Mode écriture.

  • Segmenter XLIFF

    La segmentation standard est appliquée. S'il n'est pas sélectionné, un élément sera un segment. Cela peut entraîner plusieurs phrases par segment. S'il est sélectionné mais qu'un élément reste un segment, l'attribut canResegment="no" peut être présent dans le fichier. Pour pousser la segmentation, changez cet attribut en "oui". S'il n'y a pas d'attribut canResegment="no", l'unité sera segmentée.

    Si le segment cible est vide, le texte de l’élément source est segmenté. Vous ne pouvez pas changer ce comportement en activant/désactivant l'option XLIFF du segment ou en ajustant les règles de segmentation.

    Si une unité importée a des éléments de segment dans le fichier d'origine, elle n'est pas segmentée davantage ; elle est considérée comme déjà segmentée. Vous ne pouvez pas changer ce comportement en activant l'option XLIFF Segment . La segmentation ne peut se produire que si l'unité a un seul élément de segment et aucun élément ignorable.

  • Interpréter les sauts de ligne/pagebreaks

    Les sauts de ligne et les sauts de page XLIFF créent de nouveaux segments. Cette option ne sera appliquée que si le segment XLIFF est également activé.

  • Préserver les espaces blancs

  • Copier la source dans la cible vide si le segment n'est pas importé

  • 2.0 Seulement Représenter les textes avec attribut "translate=no" comme des balises non traduisibles

  • 1.2 Seulement Note de contexte

    Le contexte doit être soit dans l'unité trans dans les éléments context-group, soit dans le contexte avec des attributs de type contextuel.

  • 2.0 Seulement Clé de contexte

    Le contexte doit être dans l'élément d'unité ou les descendants d'unité. Le nœud de base (nœud contextuel) pour l'évaluation XPath est l'élément unitaire. Le XPath par défaut est : @id.

  • Convertir en entités de caractères

    Liste séparée par des virgules des références de caractères requises dans le fichier de sortie.

    Exemple :

    &#160;,&amp;#x3A3;).

  • Convertir en balises Phrase TMS 

Importer les règles du segment

L'ajout de règles modifie les paramètres d'importation par défaut. Les règles peuvent être combinées ou ajoutées et peuvent être appliquées à l'aide du formulaire disponible ou manuellement. Les états XLIFF personnalisés sont pris en charge. Séparer les arguments par une virgule crée la relation logique ET, tandis qu'une nouvelle ligne crée la relation logique OU.

XPath peut également être utilisé dans des règles, mais il sera évalué par rapport à chaque élément trans-unitaire (c'est-à-dire pas le document).

Exemples :

  • Importer uniquement les segments dont l'élément <trans-unit> a un attribut resname dont la valeur est ou contient info: .[contains(@resname,'info')].

  • Importer uniquement les segments pour lesquels l'élément <trans-unit> n'a pas d'élément enfant de métadonnées de segments pour lesquels l'attribut tm_match est ou contient 100.00: .[not(contains(segment-metadata/@tm_match,'100.00'))]

    Pour exclure les correspondances 100.00 et 101.00% de votre importation, utilisez ou comme suit : .[not(contains(segment-metadata/@tm_match,'100.00') ou contains(segment-metadata/@tm_match,'101.00'))].

XPath peut également être utilisé dans des règles, par exemple importer des segments .[contains(@resname, 'info;yes')].

Par défaut , toutes les trans-unités XLIFF sont importées. Si la segmentation est effectuée, <source> est segmentée et <seg-source> ne l’est pas. L’état de tous les segments après l'importation n'est pas confirmé ni verrouillé.

Paramètres d'importation personnalisés

  • Ne pas importer le segment si

  • Confirmer le segment si

  • Définir le segment verrouillé si

Mappage des attributs d'exportation

L'ajout de règles modifie les paramètres d'importation par défaut. Les règles peuvent être combinées ou ajoutées et peuvent être appliquées à l'aide du formulaire disponible ou manuellement. Les états XLIFF personnalisés sont pris en charge.

Par défaut, toutes les trans-unités XLIFF du fichier cible exporté ressembleront à la source, sauf que la cible sera traduite. Pour modifier les états XLIFF, les états des segments peuvent être mis en correspondance avec les états XLIFF.

Exemple :

Nouveau dans Traduit dans le fichier XLIFF cible exporté.

Paramètres d'exportation personnalisés

Des attributs cibles spécifiques peuvent être réalisés en fonction des états de segment suivants :

  • Confirmé et verrouillé

  • Confirmé et pas verrouillé

  • Pas confirmé et verrouillé

  • Pas confirmé et pas verrouillé

Longueur maximale de la cible

Lorsqu'une unité est divisée en plus de segments, tous les segments auront la même propriété de longueur maximale. Ce sera égal au maximum pour l'unité.

Dans ce cas, l'avertissement suivant est renvoyé après l'importation :

Une unité est divisée en plus de segments, la limite de longueur maximale sera vérifiée pour chaque segment séparément.

1.2

L'attribut maxwidth peut être utilisé pour spécifier la longueur maximale de la cible pour la traduction dans ces conditions :

  • La largeur maximale doit être dans un élément trans-unitaire (et non dans un groupe).

  • La taille doit être spécifiée dans size-unit="char" ou size-unit="percent".

  • Il n'y a qu'un seul segment dans l'élément trans-unit.

    Un avertissement s'affiche s'il y a plus de segments dans l'élément trans-unit.

2.0

La fonctionnalité de longueur maximale de la cible n'est prise en charge que si :

  • L'élément de fichier contient slr:profiles with generalProfile="xliff:codepoints"

  • Unit dans le fichier contient l'attribut sizeRestriction .

La valeur maximale est alors définie comme propriété de longueur maximale du segment.

Paramètres spécifiques à l'application

Drupal/Wordpress .XLIFF

Définir dans le modèle de projet utilisé avec le plug-in Drupal.

Le filtre Wordpress utilise le sous-filtre HTML, de sorte que les paramètres d'importation .HTML peuvent être appliqués. Si une personnalisation plus importante est requise que celle disponible dans les paramètres d'importation HTML, le format .XML doit être utilisé.

En cas de doute, Drupal/WordPress XLIFF peut être un bon choix pour tout autre fichier .XLIFF aussi où les chaînes traduisibles sont en CDATA et contiennent des balises HTML.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Sorry about that! In what way was it not helpful?

The article didn’t address my problem.
I couldn’t understand the article.
The feature doesn’t do what I need.
Other reason.

Note that feedback is provided anonymously so we aren't able to reply to questions.
If you'd like to ask a question, submit a request to our Support team.
Thank you for your feedback.